Les Légumes Crus

LES LÉGUMES CRUS À CROQUER OFFRENT UNE VÉRITABLE EXPLOSION DE FRAÎCHEUR, DE SAVEURS ET DE NUTRIMENTS. ILS SONT DES ALLIÉS DE CHOIX POUR PROFITER PLEINEMENT DE LA SAISON ESTIVALE.

Que ce soit en salade, en trempette ou simplement à grignoter, les légumes crus sont des collations fraîches et saines à déguster tout au
long de l’été, une excellente option pour se rafraîchir et maintenir une alimentation saine et équilibrée. Leurs textures croquantes, leurs
saveurs vibrantes, leurs couleurs vives apportent une touche de gaieté à nos assiettes estivales, et leurs bienfaits nutritionnels en font des incontournables pour une alimentation équilibrée.

LES LÉGUMES-fruits
En été, les légumes-fruits apportent une variété de saveurs, de textures et de nutriments à nos repas. Les concombres, tomates, courgettes et poivrons sont parmi les légumes crus les plus populaires. Les concombres sont rafraîchissants, hydratants et riches en vitamines et minéraux. Les tomates, juteuses et savoureuses, offrent une multitude de variétés et sont riches en antioxydants, vitamine C et lycopène bénéfique pour la santé cardiovasculaire. Les poivrons, quant à eux, sont polyvalents, colorés et riches en vitamines C et caroténoïdes. Ils peuvent être consommés crus en salade, farcis ou grillés pour une saveur intense.

FRUIT OU légume ?
La tomate est à la fois un fruit et un légume, selon le contexte dans lequel elle est considérée.
Botaniquement parlant, la tomate est un fruit, car elle est le produit de l’ovaire d’une fleur et contient des graines. Cependant, sur le plan culinaire et en usage courant, la tomate est souvent considérée comme un légume en raison de son utilisation dans des plats salés et sa saveur caractéristique. En 1893, la Cour suprême des États-Unis a même statué que la tomate devait être classée comme un légume aux fins de réglementation douanière.
En France, la classification de la tomate comme un légume est davantage liée à son
utilisation culinaire et à sa saveur plutôt qu’à sa classification botanique. Il en est de même pour le concombre, le poivron, la courgette, l’aubergine et le piment.

LES LÉGUMES racines
Bien qu’ils soient souvent associés à la saison automnale, certains légumes racines peuvent également être appréciés pendant l’été. Les carottes, les radis ou encore la betterave sont particulièrement appréciés. Riches en bêta-carotène, les carottes favorisent une peau saine et une bonne vision. On les aime seules à croquer ou trempées dans des sauces. Râpées, elles ajoutent du croquant sucré aux salades. Côté radis, ceux- ci ajoutent du piquant et de la fraîcheur aux plats estivaux. On adore leur saveur légèrement poivrée. Source de vitamines, de minéraux et de fibres, on les consomme sans modération.

L’EUSSES-TU cru ?
Bien que la plupart des légumes puissent être consommés crus, certains nécessitent une cuisson légère ou d’une marinade pour améliorer leur texture et leur saveur, en fonction de leur digestibilité et de la sécurité alimentaire.
Par exemple, blanchir brièvement des légumes tels que les haricots verts, les pois mange-tout ou les asperges les rend plus tendres tout en conservant leur fraîcheur. De même, mariner certains légumes crus dans une marinade légère peut les rendre plus savoureux. Cependant, certains légumes nécessitent une cuisson préalable pour faciliter leur digestion et éliminer les substances potentiellement toxiques.
C’est le cas des pommes de terre, des haricots secs, des légumineuses, des choux et des aubergines.

LES BIENFAITS du cru
Une alimentation crue, également connue sous le nom de régime alimentaire raw food, est basée sur la consommation d’aliments non cuits ou peu cuits, principalement des fruits, des légumes, des noix, des graines et des céréales non transformées.
Manger des légumes crus présente de nombreux bienfaits en raison du fait qu’aucune cuisson ne dégrade leur teneur en nutriments, préservant leur richesse nutritionnelle maximale et leurs bienfaits : vitamines, minéraux, fibres, antioxydants, mais aussi hydratation, texture croquante, digestion améliorée, ou encore contrôle du poids.
Il reste important de noter que l’alimentation crue n’est pas adaptée à tout le monde, et il est essentiel de bien équilibrer son régime alimentaire pour répondre à tous les besoins nutritionnels.

TABLER SUR la diversité
Manger une variété de légumes crus permet notamment de profiter d’un large éventail de nutriments. Chaque légume a ses propres bienfaits pour la santé, et en les combinant, vous assurez un apport équilibré en vitamines, minéraux et antioxydants. Il est aussi possible de consommer les parties moins conventionnelles des légumes comme les fanes de carottes, de radis ou de betteraves. Feuilles et épluchures, souvent mises au rebut, sont comestibles et apportent des saveurs et des bienfaits supplémentaires.

VERSION gourmande
Les sauces ou « trempettes» pour les légumes crus permettent de varier les plaisirs tout au long de l’été : yaourt et aneth, houmous de pois chiches ou de betterave, avocat crémeux, fromage frais et herbes fraîches, vinaigrette légère, etc. Les possibilités sont infinies !

LES LÉGUMES anciens
La France connait une histoire agricole riche.
Nombre de légumes ont été introduits sur le territoire au fil du temps, grâce aux échanges et aux influences culturelles du monde entier.
Parmi les légumes les plus anciens, on trouve l’ail, cultivé depuis des millénaires et utilisé à la fois comme aliment et comme remède.
Des légumes comme le poireau, le fenouil, le navet et le chou sont présents depuis au moins l’époque romaine et font partie intégrante de la cuisine traditionnelle française. La carotte a des racines qui remontent à l’époque médiévale comme l’artichaut, tandis que le panais était largement consommé depuis l’Antiquité, avant l’introduction de la pomme de terre au XVIe siècle.
Aujourd’hui, on redécouvre certains légumes anciens longtemps « oubliés », tels que le topinambour, le rutabaga, le pourpier et le salsifis ; de même qu’on importe de nouvelles variétés en fonction des évolutions agricoles, alimentaires et climatiques : on pense notamment aux légumes exotiques comme le manioc, la chayote, l’igname ou encore le pak choi, le raids daikon et le kale