L'Asperge d'Alsace

Elle annonce le retour des beaux jours...

Considérée comme la reine des légumes depuis le XVIe siècle, l’aspèrge est un produit de terroir alsacien aux nombreuses vertues.

L’asperge d’Alsace, la seule protégée par une IGP

L’asperge est un produit phare de l’Alsace, avec une tradition de culture remontant à plus de 400 ans. Mais saviez-vous que l’asperge blanche d’Alsace est la seule asperge française protégée par une IGP (Indication Géographique Protégée) depuis 1996 ? Cela signifie que seules les asperges cultivées en Alsace et répondant à des critères précis peuvent être labellisées «Asperge d’Alsace».

 

Une association pour promouvoir l’Asperge d’Alsace

L’Association pour la promotion de l’Asperge d’Alsace (APA) est une organisation qui vise à promouvoir et à valoriser l’asperge produite en Alsace. Elle travaille en collaboration avec les producteurs, les distributeurs et les restaurateurs pour encourager la consommation de l’Asperge d’Alsace, en mettant en avant ses qualités gustatives et nutritionnelles ainsi que son caractère local et saisonnier. L’APA organise également des
événements et des activités pour sensibiliser le grand public à la culture et à la consommation de l’asperge d’Alsace, et elle s’engage à maintenir des normes de qualité élevées pour garantir la satisfaction des consommateurs.

À NE PAS MANQUER !

Parmi les traditions liées à l’asperge en Alsace, il existe une «Fête de l’asperge» organisée depuis 1932 dans la commune de Hoerdt. Cette fête populaire célèbre tous les ans la saison de l’asperge, avec des dégustations, des animations, des concours culinaires, des défilés et l’élection de Miss et Mister Asperge. C’est une occasion pour les visiteurs de découvrir la richesse de la production d’asperges en Alsace et de goûter aux plats locaux accompagnés de bon vin blanc alsacien. Cette année, rendez-vous le dimanche 14 mai.

Terre d’asperges

La culture de l’asperge en Alsace remonte au Moyen Âge, mais c’est à partir du XVIIIe siècle que la production a commencé à se développer, notamment dans la région de Strasbourg. Au XIXe siècle, l’asperge alsacienne était déjà réputée pour sa qualité et était exportée dans toute l’Europe. Elle était notamment très appréciée en Russie, où elle était considérée comme un produit de luxe.
Dans les années 1950, l’asperge alsacienne a connu une véritable explosion de sa production, avec près de 6 000 hectares cultivés. Mais la concurrence des asperges étrangères a ensuite progressivement fait chuter la production alsacienne.
Aujourd’hui, l’Alsace compte 225 producteurs pour une production annuelle de l’ordre de 2000 tonnes sur 450 hectares, avec une répartition 2/3 pour le Bas-Rhin et 1/3 pour le Haut-Rhin, selon l’association Asperge d’Alsace.

Le saviez-vous?

Pendant la Première Guerre mondiale, l’asperge a été utilisée à des fins stratégiques : les soldats allemands ont creusé des tunnels sous les champs d’asperges pour pouvoir avancer sans être repérés par les avions ennemis.

Les variétés

Il existe plusieurs variétés d’asperges, chacune ayant ses propres caractéristiques :

L’asperge blanche :
c’est la plus connue et la plus couramment consommée en France. Elle est cultivée sous terre pour empêcher la photosynthèse et la pigmentation, ce qui lui donne sa couleur blanche caractéristique.

L’asperge verte :
cette variété est cultivée au-dessus du sol, ce qui lui permet de développer sa chlorophylle et de prendre une couleur verte. Elle a une saveur plus prononcée que l’asperge blanche.

L’asperge violette :
cette variété est un hybride entre l’asperge blanche et l’asperge verte. Elle est partiellement exposée à la lumière du soleil, ce qui lui donne une couleur violette sur le tiers supérieur de sa tige.

L’asperge sauvage :
cette variété pousse dans la nature et peut être difficile à trouver. Elle est plus fine que les asperges cultivées et a une saveur plus intense.

Il existe également d’autres variétés d’asperges, telles que l’asperge des bois, l’asperge pourpre, l’asperge des sables, etc., et leurs caractéristiques uniques permettent de les utiliser dans différentes recettes.

L’asperge blanche d’Alsace

L’asperge est un légume populaire largement cultivé en Alsace.
L’asperge blanche, variété locale appelée «Asperges d’Alsace», est particulièrement appréciée pour sa saveur délicate et sa texture tendre. Elle est souvent préparée avec une sauce hollandaise ou une sauce au beurre blanc.
La saison des asperges en Alsace commence généralement début avril et dure environ huit semaines. Pendant ce temps, les asperges occupent une place importante dans les marchés locaux, les restaurants et les plats cuisinés à la maison.

Grandes valeurs nutritives

En plus d’être délicieuse, l’asperge est un légume très nutritif et faible en calories, ce qui en fait un excellent choix pour une ali- mentation saine. Elle est riche en fibres, en vitamines (notamment A, C, E et K), en minéraux (tels que le fer, le calcium et le potas-
sium) et en antioxydants. De plus, l’asperge contient des composés actifs qui peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé, comme des propriétés anti-inflammatoires et diurétiques.

Idées recettes

En Alsace, les asperges sont souvent cuisinées de manière simple pour préserver leur goût délicat.
Mais la région aime également les plats gourmands dont voici quelques recettes traditionnelles.

Asperges au jambon :
enrouler dans une tranche de jambon les asperges cuites à l’eau et faire gratiner au four avec du fromage râpé et une sauce béchamel.

Salade d’asperges :
couper les asperges cuites à l’eau en morceaux et mélanger avec des œufs durs, des tomates, des oignons et une vinaigrette à base d’huile d’olive et de vinaigre balsamique.

Asperges à la flamande :
servir les asperges cuites à l’eau salée avec du beurre fondu, du persil et des œufs durs émiettés.

Gratin d’asperges :
placer les asperges cuites à l’eau dans un plat allant au four en ajoutant une sauce béchamel, du fromage râpé et faire gratiner le tout.

Tarte aux asperges :

garnir une pâte brisée de blancs d’asperges cuites à l’eau, avec un mélange d’œufs et de crème fraîche, de lardons et de fromage râpé, puis enfourner.

Bon appétit !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter Food and Good