Les Confitures du Climont

Perrine et Frédéric HILBERER, aux petits soins des gourmands

Depuis 1985, les Confitures du Climont fondées par Fabrice KRENCKER, riches du label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant, l’excellence des savoir-faire français) défendent le patrimoine du goût et de la qualité. Depuis le 1er août 2016, sa fille Perrine et son mari Frédéric HILBERER ont pris le relais pour assurer le développement harmonieux du joyau familial.

Lors de la fondation de l’entreprise, il y a 31 ans, Fabrice KRENCKER n’aurait osé imaginer que son idée de vivre de la fabrication artisanale de confitures le porterai à la tête d’une entreprise de 7 salariés, visitée par 30 000 personnes chaque saison… En effet, jeune homme, il disait toujours: “si je ne réussis pas mes études, je ferai de la confiture…”. Quelques années plus tard, il exerce en tant qu’instituteur quand un ami va lui rappeler son dicton favori en l’inscrivant à un salon en tant que confiturier. Relevant le défi, il réalise de bonnes confitures qui suscitent l’intérêt de quelques hôteliers et visiteurs professionnels. L’attrait d’une vie à la campagne et le retour à la nature vont faire basculer définitivement la balance et l’aventure commence tant bien que mal. Songez que dans les années 80, la majorité des familles cuisinaient elles-même leurs confitures… Face aux pâtes à tartiner industrielles, la confiture n’a pas vraiment la cote…

Depuis 1985, les Confitures du Climont fondées par Fabrice KRENCKER, riches du label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant, l’excellence des savoir-faire français) défendent le patrimoine du goût et de la qualité. Depuis le 1er août 2016, sa fille Perrine et son mari Frédéric HILBERER ont pris le relais pour assurer le développement harmonieux du joyau familial.

Lors de la fondation de l’entreprise, il y a 31 ans, Fabrice KRENCKER n’aurait osé imaginer que son idée de vivre de la fabrication artisanale de confitures le porterai à la tête d’une entreprise de 7 salariés, visitée par 30 000 personnes chaque saison… En effet, jeune homme, il disait toujours: “si je ne réussis pas mes études, je ferai de la confiture…”. Quelques années plus tard, il exerce en tant qu’instituteur quand un ami va lui rappeler son dicton favori en l’inscrivant à un salon en tant que confiturier. Relevant le défi, il réalise de bonnes confitures qui suscitent l’intérêt de quelques hôteliers et visiteurs professionnels. L’attrait d’une vie à la campagne et le retour à la nature vont faire basculer définitivement la balance et l’aventure commence tant bien que mal. Songez que dans les années 80, la majorité des familles cuisinaient elles-même leurs confitures… Face aux pâtes à tartiner industrielles, la confiture n’a pas vraiment la côte…

En débutant, la petite entreprise distribue ses produits auprès des épiceries fines. Mais la diminution de leur nombre au fil des ans et les impayés vont dangereusement affecter la survie de la société. Jusqu’au jour où Fabrice KRENCKER décide d’ouvrir les portes au public et de pratiquer la vente directe sur place. Le succès est au rendez-vous et son exigence sur la qualité des ingrédients et le respect des traditions pérennisent l’entreprise et en assurent son développement.

En 2014 se pose la question de la transmission, car aucun des trois enfants, baignés dans l’ambiance familiale qui tournait souvent autour des petits problèmes quotidiens de toute entreprise, ne souhaite rependre le flambeau.
Finalement, le déclic se fait pour Perrine (fille de Fabrice KRENCKER) et son mari Frédéric HILBERER: au 1er août 2016, Les Confitures du Climont entrent dans le club très restreint des 6% d’entreprises alsaciennes qui sont reprises par un membre de leur famille.

Se développer en respectant la qualité, les acquis et le savoir-faire traditionnel

Perrine précise : « Notre volonté est bien de préserver le savoir-faire des Confitures du Climont, reconnu par l’Etat en octobre 2015 via l’attribution du label EPV (Entreprise du patrimoine vivant, l’excellence du savoir-faire français). En tant que conseiller technique, mon père travaillera avec nous dans ce sens. Tout sera mis en œuvre afin de préserver la qualité naturelle de nos confitures et surtout pour continuer à offrir du plaisir aux visiteurs ».

Qualité et Environnement

Pour chaque salarié des Confitures du Climont les mots d’ordre sont: Qualité (sanitaire et organoleptique) de la confiture, Sécurité (des personnes et des biens) et Environnement (protection et respect), le tout au service de chaque client.
Revendeur ou particulier, chacun doit ressortir d’un échange avec l’entreprise en ayant partagé un moment agréable autour de ce produit simple et authentique, vecteur d’émotion et de plaisir.
Aux Confitures du Climont, vous trouverez toujours une personne attentive pour évoquer avec vous ce produit naturel aussi bien par l’évolution du matériel de chauffe, de dénoyautage, ou de remplissage, l’histoire de la conserverie, de l’industrie du verre ou du sucre, la culture et la cueillette des fruits, les qualités organoleptiques, la législation de la confiture ou encore la partie recherche, innovation et formulation…
Cette passion pour l’histoire de la confiture avait déjà convaincu Fabrice KRENCKER en son temps, de la nécessité de perpétuer la tradition d’une fabrication de confitures, élaborées selon des recettes ancestrales qui ne mettent en œuvre que des fruits et du sucre : “Elles ne contiennent ni gélifiant, ni conservateur que nous considérons comme adjuvants alimentaires « modernes », et surtout inutiles techniquement parlant”.
Cette philosophie, Fabrice KRENCKER a aussi décidé de la porter hors des murs de l’entreprise. Les Confitures du Climont ont participé au “Marché de Noël de Strasbourg” à Tokyo – Japon en décembre 2010.
Sa démarche exigeante sur la tradition et la qualité lui a valu la reconnaissance de ses pairs, avec l’obtention en 2010 du titre de Meilleur Confiturier de France!

Les Confitures du Climont - AJI Magazine
Les Confitures du Climont – Ranrupt – France
Dénoyauteuse - Les Confitures du Climont - AJI Magazine
Dénoyauteuse – Les Confitures du Climont – Ranrupt – France

Un avenir tout fruit – tout sucre

En 2015, Les Confitures du Climont produisent dans leurs chaudrons en cuivre centenaires près de 35 tonnes de confitures et gelées. Le tout avec 2 ingrédients seulement: du fruit et du sucre! Ni pectine, ni acide citrique, ni aucun autre gélifiant ou conservateur ne sont utilisés!
Le fait de travailler sans gélifiant oblige à évaporer (donc concentrer) plus les confitures pour obtenir la bonne consistance. Le “rendement” est donc nettement plus faible qu’une confiture “industrielle” mais le goût n’en est que meilleur.
Le produit ainsi obtenu présente un double avantage : de meilleures qualités organoleptiques et un impact moins nocif pour la santé car aucun besoin de rajouter des conservateurs comme de l’acide citrique.
Il aura fallu des années de recherche et de passion pour que Fabrice KRENCKER aboutisse à une méthode unique de fabrication, qui permette une cuisson réduite tout en garantissant cette forte concentration de fruits dans le pot.
En moyenne, chez Les Confitures du Climont vous trouverez un mélange de minimum 60 à 80 grammes de fruits parés (sans les parties non comestibles), auxquels s’ajoute la même quantité de sucre, pour arriver après cuisson à 100 grammes de produit fini… tandis que la législation autorise de partir avec 35 grammes de fruits non parés !
Ainsi, la totalité de la gamme bénéficie de l’appellation « Confiture extra », « gelée Extra » ou « marmelade extra », selon la réglementation européenne en vigueur.

Myrtille oui – Bluet – non!

La myrtille est une petite baie sauvage, bien connue de tous, qui pousse à l’état sauvage dans les moyennes montagnes d’Europe. Elle n’accepte pas de pousser en culture et de ce fait le coût de la cueillette est élevé.
Pour contourner le problème, le lobby des industriels a découvert un fruit bleu foncé qui peut faire illusion: le bluet qui lui se laisse cultiver. Malheureusement la couleur de la chair est blanche comparée à la myrtille dont le cœur est rouge foncé. Qu’à cela ne tienne, à force de lobbying, les industriels ont obtenu l’appellation de “Myrtille de culture” ce qui est un non-sens pour les connaisseurs mais apparemment pas pour les responsables de la Commission Européenne en charge du dossier. Encore un combat à mener pour préserver nos produits d’origine de qualité et ne pas laisser tromper le consommateur.

Démarche locale et environnementale

Les baies sauvages (églantine, myrtille, aubépine, sureau, pomme sauvage, etc.) et les fleurs de pissenlit, sont achetées à des cueilleurs locaux et des producteurs alsaciens et lorrains livrent les fruits de leurs cultures (rhubarbe, framboises, mûres, pêches des vignes, cerises, etc.).
Plusieurs opérations de parage restent manuelles (épluchage de la rhubarbe, dénoyautage des abricots et pêches des vignes, etc.).
Grâce à une chambre de congélation d’une capacité de 15 tonnes, il est possible d’acheter des fruits tout au long des saisons pour assurer la production d’une année et préserver ainsi des emplois à plein temps. Le parage des fruits se fait dans les 24 heures qui suivent la livraison. Pour les abricots achetés en Ardèche, le véhicule des Confitures du Climont fait l’aller-retour le jour même de la cueillette pour garantir un fruit de la meilleure fraîcheur qui soit!

La recette de Nostradamus et d’autres saveurs à découvrir

En 1555, Nostradamus, médecin apothicaire et célèbre astrologue, écrit dans son traité des confitures sa recette du “Codignat”.
Le roi François 1er raffolait de cette succulente pâte de coing… Selon Nostradamus : ” Le Codignat est astringent si on le prend à l’entrée du repas; il fortifie l’estomac, aide à la digestion, garantit des fumées qui montent à la tête après avoir bu. Au contraire s’il est pris après, il lâche le ventre insensiblement et peu à peu, sans l’offenser “.
Les Confitures du Climont ont mis à l’honneur plus de 35 confitures savoureuses issues de la tradition culinaire alsacienne comme l’Eglantine (Buddemues), la Mirabelle à la Cannelle, les Quetsches aux Noix, la Framboise épépinée, la Gelée de Coing…, mais aussi des assemblages plus créatifs: Poire au Gingembre, Carottes au Marc de Gewurztraminer, Confit de Fleurs de Pissenlit, Confiture de Noël (clémentine, angélique confite et liqueur de sapin…) et la confiture Cameline (recette médiévale servant d’accompagnement pour les foies gras, magrets et volailles).

Les Confitures du Climont - AJI Magazine
Les Confitures du Climont – Ranrupt – France
Les Confitures du Climont - AJI Magazine
Les Confitures du Climont – Ranrupt – France

Un fondateur confiturier très décoré

Toutes les années d’effort et de recherche permanentes de l’excellence ont été couronnées par des distinctions et diplômes dont Fabrice KRENCKER est très fier en sa qualité d’autodidacte.
2010 – Fabrice KRENCKER est sacré Meilleur Confiturier de France. Son épouse est associée à cette réussite et son nom est apposé sur le diplôme.
2010 – Diplôme d’honneur de la confrérie gastronomique de la marmite d’or.
2010 – Membre de l’Ordre Culinaire International.
2005 – Chevalier de l’ordre du Mérite Agricole.
2001 – Chevalier « Honoris Causa » de l’Ordre des Maîtres Confituriers de France.
Les Confitures du Climont sont recommandées par le Guide du Routard depuis 1996!

Un projet de mémoire

Avec le temps retrouvé suite à cette transmission, Fabrice KRENCKER va pouvoir se consacrer à la création du Musée de la Confiture qui lui tient à cœur depuis de nombreuses années. Il a assemblé une collection impressionnante d’objets liés à la confiture à travers les siècles et souhaite en faire profiter le plus grand nombre de ses visiteurs.

Confitures du Climont
La Salcée – 67420 Ranrupt – France
Tél : 03 88 97 72 01
Ouvert toute l’année du mardi au dimanche inclus de 10h à 19h
Fermé les lundis et jours fériés.

Visitez le site: www.confituresduclimont.com

Perrine & Frédéric HILBERER nous ont parlé de leur univers food&good

NOS TABLES

L’Hôtel Restaurant du Parc à Obernai – France
L’Auberge du Climont à Ranrupt – France, pour sa cuisine simple et savoureuse de tous les jours.
L’Hôtel Restaurant Julien à Fouday – France

DANS NOTRE ASSIETTE

Les Yaourts du Climont de Christian HAESSIG
La fromagerie LOHRO – M LOHRO – meilleur fromager de France
La Confiserie des Hautes Vosges à Saint Dié – France pour leurs bonbons traditionnels fabriqués à l’ancienne

DANS NOTRE VERRE

Dans notre secteur, il n’y a pas de vignes à cette altitude mais de bons distillateurs comme:
Distillerie NUSSBAUMER et les frères MEYER – Maison du distillateur à Châtenois – France
et surtout les brisures de bonbons à déguster dans un verre d’eau chaude… à découvrir dans notre boutique!

NOS SORTIES DE TABLES

Le Musée du Pain d’épices LIPS à Gertwiller – France
Le Musée Pompidou à Metz où j’ai beaucoup apprécié les ateliers d’éveil pour les enfants.

AUTOUR DE NOTRE ASSIETTE

Anne EHRET – Ranrupt – France qui réalise des assiettes en verre et d’autres articles de décoration de la table.

NOS RECETTES

Biscuit roulé à la framboisé épépinée
Le toast au chèvre à la confiture Cameline
Le Streusel rhubarbe à l’ancienne
La pomme au four aux noix et avec de la confiture Codignat
La crèpe à la Poire au Gingembre

 

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter Food and Good