Le Retour des Barbecues

Les indispensables des beaux jours!

Les Français adorent les barbecues

Les barbecues, planchas et fours à bois s’embrasent pour que vos repas se transforment en moments conviviaux tout feu, tout flamme!

Associé aux vacances, à la convivialité et aux moments partagés en bonne compagnie, le barbecue remporte un franc succès dans l’hexa-
gone. L’audace des Français en matière culinaire permet une grande variété de recettes : viandes rouges, saucisses, brochettes de poulet, côtelettes d’agneau, légumes grillés, poissons, fruits de mer, brochettes de fruits, pommes de terre, etc. Pour agrémenter, les sauces barbecue sont très appréciées, ainsi que les marinades à base d’herbes et d’épices, de miel ou de jus de citron.
Les Français apprécient également les saveurs internationales – asiatique, mexicaine ou méditerranéenne.

La meilleure façon de varier les plaisirs !

1318039066

LE SAVIEZ-VOUS?
Si la cuisson sur le feu date de la nuit des temps, l’utilisation du terme «barbecue» remonte aux Arawaks, un peuple autochtone des Caraïbes, qui utilisaient le
mot «barbacoa» pour désigner une grille de bois sur laquelle ils cuisaient de la viande. Les colons espagnols ont ensuite adopté le terme et l’ont introduit en Europe.

Barbecue et vie nomade

La tradition du barbecue est souvent associée au mode de vie nomade. Les tribus et les communautés qui dépendaient de la chasse pour leur nourriture, se sont vite appropriées la cuisson de la viande sur le feu, conduisant à la création des premières méthodes de grillade. La viande était cuite en utilisant des broches, des grilles ou simplement sur des pierres chaudes.
Ce mode de cuisson leur a notamment permis de conserver la viande plus longtemps en la faisant griller pour la dessécher et la rendre plus facile à transporter.
De nos jours, la tradition du barbecue reste liée au mode de vie nomade dans certains endroits du monde. Par exemple, dans les régions pastorales de Mongolie, les nomades utilisent un barbecue portable appelé «khorkhog». Il s’agit d’un grand
pot en métal dans lequel sont placés la viande, les légumes et les herbes aromatiques, puis le tout est cuit sur des pierres chaudes. De même, dans les zones rurales d’Amérique latine, les communautés nomades utilisent encore des barbecues
traditionnels appelés «parrillas», souvent fabriqués à partir de briques et de pierres.
Ainsi, même si les modes de vie ont considérablement évolué au fil du temps, la tradition du barbecue reste pratiquée dans le monde entier, rappelant l’importance de la viande grillée sur le feu dans l’histoire de l’humanité.

Une alternative au barbecue traditionnel

Le Kamado est un type de four traditionnel japonais en céramique. Il fonctionne comme un barbecue en utilisant du charbon ou du bois comme combustible, et la céramique agit comme un isolant pour conserver la chaleur.

Le Kamado est équipé d’un couvercle qui permet de contrôler la température
en ajustant l’ouverture pour laisser entrer ou sortir l’air. On peut ainsi cuire les aliments à des températures très élevées, pour griller et fumer parfaitement la viande. Ces dernières années, le Kamado a rapidement gagné en popularité dans le monde, en
raison de sa polyvalence et de sa capacité à élaborer des plats savoureux et juteux.

Disponible chez
Hervé Géhin poêles TULIKIVI
Magasin de poêles à bois
10 Rue des Frères Lumière, 68000 Colmar
Téléphone : 03 89 29 09 43
Internet : https://herve-gehin.fr/

Gigot record

En 2017, lors du championnat de France de barbecue à Saintes- Maries-de-la-Mer, l’équipe «Smoke on the Water» avait réussi à cuire un gigot d’agneau entier de 38 kilos en seulement 4 heures et 45 minutes, établissant le record du plus gros morceau de viande jamais cuit lors d’une compétition de barbecue en France.

 

Le plus grand rassemblement autour du barbecue

L’année dernière, l’entreprise canadienne Dalisa a réussi à battre le record mondial du plus grand nombre de personnes participant simultanément à un barbecue. Le défi, réalisé au parc Gerry-Boulet dans une ville du Québec, a été relevé avec succès : 914 personnes ont grillé en même temps 4000 saucisses sur 104 barbecues au charbon, dépassant l’ancien record de 579 participants.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter Food and Good